PDF

Michel BEAUTHIER 

1964, Nivelles  (BE)


 

Michel a vécu au centre La Pommeraie jusqu’en février 1996, où il a participé à l’atelier dessin et peinture pendant six années. Il abordait le dessin avec vigueur. Commençant celui-ci à neuf heures, il s’arrêtait à midi, les gouttes de transpiration tombant sur la feuille tellement son investissement était grand. Travaillant dans l’urgence, incontrôlable, il faisait de multiples expériences : les collages, de la feuille de magazine à la branche d’arbre, en passant par de petites miniatures, les superpositions de techniques différentes, qui en théorie se repoussent (la gouache sur la peinture à l’huile). Cela donnait des résultats étonnants et passionnants. Il réalisait des portraits au pastel à l’huile sur grand format en moins d’une heure. Il est arrivé aussi à exprimer son impression de la ville de manière très poétique. Les maisons sont superposées les unes sur les autres ; un escalier, une échelle sert de passerelle entre deux rues, deux maisons. […] Le temps rythme la vie de cette ville imaginaire où toutes les fenêtres sont éclairées de la même manière.   

 

(Bruno Gérard, in : 25 artistes de La Pommeraie, Ed. Centre La Pommeraie, Ellignies-Sainte-Anne, 2000)

 

Michel est un artiste qui a un univers très riche, inépuisable. Il pourrait, là où il se trouve aujourd’hui, et pour peu qu’on lui en donne les moyens, beaucoup nous apporter. Peut-être qu’un jour nos chemins se recroiseront. 

(Bruno Gérard, in : 25 artistes de La Pommeraie, Ed. Centre La Pommeraie, Ellignies-Sainte-Anne, 2000)