Valise pédagogique

La Fondation Paul Duhem souhaite développer une valise pédagogique permettant de valoriser les artistes et les œuvres qu’elle détient dans ses collections. Destinée aux enfants d’écoles primaires belges et françaises, la valise sera proposée en deux langues : français et néerlandais. Ce projet à la fois ludique et éducatif vise tout d’abord à faire apprécier l’art officiel aux enfants et leur donner l’envie de visiter les musées, et ce, en passant par l’art dit « outsider » (œuvres réalisées par des personnes n’ayant pas d’éducation artistique). Elle aura également pour vocation de favoriser des rencontres entre les élèves et professeurs et les artistes de la Fondation. Travaillant sur des thèmes qui sont chers aux artistes, les enfants pourront ainsi se familiariser aux techniques du dessin et de la peinture, mais aussi et surtout à l’art des couleurs, des formes géométriques pures, de la calligraphie, de l’architecture, de la nature, des animaux, du portrait, de l’autoportrait, mais aussi de la « copie » ou réinterprétation de chefs-d’œuvre.

En cours de développement, la conception de la valise pédagogique sera prochainement sous-traitée auprès d’une organisation spécialisée.

Grâce à l’opération de solidarité LabCAP48 with CBC visant à « concrétiser les projets innovants favorisant une société plus inclusive dans les secteurs des personnes handicapées et des jeunes en difficulté », une collecte de dons en ligne a été lancée par la Fondation pour financer cet outil pédagogique. De nombreux contributeurs nous ont permis de faire de cette campagne de financement participatif (crowdfunding) une réussite.

Pour en savoir plus : http://labcap48.igive.iraiser.eu/projects/une-valise-pour-comprendre.

Cap48 - Une Valise pour comprendre

Quel est le projet que vous souhaitez mettre sur pied ? À quoi va servir concrètement l’argent récolté?
La Fondation Paul Duhem souhaite développer une valise pédagogique permettant de valoriser les artistes et les œuvres qu’elle détient dans ses collections. Destinée aux enfants d’écoles primaires belges et françaises, la valise sera proposée en deux langues : français et néerlandais. Ce projet à la fois ludique et éducatif vise tout d’abord à faire apprécier l’art officiel aux enfants et leur donner l’envie de visiter les musées, et ce, en passant par l’art dit « outsider » (œuvres réalisées par des personnes n’ayant pas d’éducation artistique). Elle aura également pour vocation de favoriser des rencontres entre les élèves et professeurs et les artistes de la Fondation. Travaillant sur des thèmes qui sont chers aux artistes, les enfants pourront ainsi se familiariser aux techniques du dessin et de la peinture, mais aussi et surtout à l’art des couleurs, des formes géométriques pures, de la calligraphie, de l’architecture, de la nature, des animaux, du portrait, de l’autoportrait, mais aussi de la « copie » ou réinterprétation de chefs-d’œuvre.

En quoi votre projet est-il innovant ? En quoi votre projet peut-il améliorer le mieux-être des bénéficiaires de l’action?
La Fondation Paul Duhem est une émanation de la Pommeraie, foyer de vie et service résidentiel pour personnes handicapées adultes belges et françaises. Motivée par une mission d’intérêt général, elle a été créée en 2016 par la volonté de pérenniser ce patrimoine artistique d’environ 10.000 œuvres ! Unique en Belgique – voire en Europe –, la Fondation a pour but de conserver, gérer, étudier et diffuser ses collections afin d’assurer la transmission et de renforcer le rayonnement international des différents artistes. Soucieuse de la reconnaissance du statut d’artiste, elle veille à se dégager de toute stigmatisation ou dogmatisation de tel ou tel artiste dans une catégorie ou une autre, l’œuvre devant être jugée sur base de sa qualité esthétique et non sur l’identité sociale de son concepteur. Par ce projet de valise pédagogique, les artistes de la Fondation animeront eux-mêmes les ateliers créatifs. Ces moments de rencontre entre enfants et personnes atteintes d’un handicap permettront de vaincre la peur de l’autre au travers de la collaboration artistique, voire au travers d’une exposition commune de leurs créations. La question du handicap sera ainsi évacuée pour ne plus laisser place qu’à la reconnaissance des compétences artistiques et pédagogiques de chacun comme l’a déjà démontré le projet intitulé “Les oiseaux de passage”.

Un petit mot adressé à vos (futurs) donateurs ?
Leur force ? Celle de (co-)créer et de collaborer, de mettre en œuvre la participation active des enfants et de produire des œuvres qui sont le reflet du monde, de leur rapport au monde… La nôtre ? Celle de développer des outils sociaux et culturels pour donner envie à chacun de se sentir acteur et, ainsi, de permettre à des personnes handicapées, des enfants, des enseignants et par extension des parents, de collaborer sur un projet commun… La vôtre ? Celle de nous aider à diffuser ces œuvres pour que nos enfants et petits-enfants puissent encore les admirer, les étudier dans les décennies futures… Nous vous remercions vivement pour votre soutien ainsi que de relayer le plus largement possible notre récolte de fonds !